Interview d'Emilie Tortora, Fondatrice de Coxibiz

 

Quelques mots sur Emilie, sans mentionner une seule fois ton projet !

Dès le début de mes études, j’ai toujours mené plein de projets. En 2006, à la fin de mon école de commerce, j’avais commencé une ébauche de projet web mais j’ai manqué de confiance pour me lancer.
Aujourd’hui, j’ai 30 ans, 2 enfants, une créativité débordante et une envie de me réaliser pleinement et d’aller au bout d’un projet entrepreneurial !

Quels sont ton parcours, tes compétences et tes réalisations passées ?

Diplômée de SKEMA (Mastère spécialisé en Management Stratégique du Développement Durable) et diplômée de l’IDRAC (Master en Management et Marketing), j’ai été Responsable Marketing et Communication d’une agence d’assurance automobile pendant 1 an. J’ai ensuite travaillé 5 ans dans une agence de conseil en développement durable et responsabilité sociale. Enfin, j’ai été Responsable RSE et Diversité dans un major de l’ingénierie de la construction.

Parle-nous un peu de ton projet, Coxibiz.

Durant ma dernière mission en tant que salariée, j’ai dû travailler sur un sujet que je ne maitrisais pas assez. Il m’a fallu plusieurs jours de recherches (Google et autres) pour me lancer sereinement dans le projet. Que de temps perdu ! J’aurais rêvé de pouvoir simplement poser ma question sur internet auprès de ressources spécialisées.
Quelque temps plus tard, j’évoquais avec une amie des souvenirs communs d’étudiantes… dont la centaine de projets et d’étude de cas pour lesquels nous avions travaillé durant nos cours sans récompenses ni rémunération !

La petite graine de Coxibiz était plantée : la volonté de pouvoir offrir à des entreprises la possibilité de poster leurs problématiques en ligne, sous forme de challenges étudiants, et la possibilité pour les étudiants de se rapprocher des problématiques réelles des entreprises et de gagner un peu d’argent.

Comment te positionnes-tu par rapport à d’autres acteurs du domaine, comme les juniors entreprises des grandes écoles par exemple ?

J’ai choisi d’orienter Coxibiz sur deux aspects principaux :
-    la facilité pour les entreprises pour poster un challenge :
L’entreprise choisit facilement son type de challenge (graphique, stratégique, informatique, etc.). Elle remplit ensuite un formulaire avec des questions guidées pour l’accompagner dans la rédaction de son brief. Elle peut déposer des documents consultables par les étudiants. Il n’y a pas besoin de contact dans les écoles, ni de budget conséquent.

-    l’égalité d’accès aux challenges pour les étudiants : 
Sur Coxibiz, les étudiants ont accès aux défis très facilement. Tous les étudiants peuvent participer à un défi, quelle que soit leur école. Les étudiants qui n’ont pas de Junior Entreprise (beaucoup de facultés par exemple) peuvent participer à des challenges sur Coxibiz.

Qu’est-ce qui te passionne dans ton projet ?

Il y a tellement de choses ! Ce qui me passionne, c’est déjà d’imaginer les scénarios infinis que présente cette solution dans plein de domaines de compétence. C’est une nouvelle manière d’aborder la relation entreprises/étudiants et il y a beaucoup d’innovations à apporter. J’aime le contact avec les entreprises rencontrées, les échanges sur leurs problématiques. J’aime beaucoup préparer toutes les actions de communication, de graphisme. Le métier d’entrepreneur est tellement complet !

Plus terre à terre, comment comptes-tu financer la première phase de ton développement ?

Pour cette phase de lancement et pour le site en version Bêta, je suis en autofinancement. Je souhaite tester l’idée quelques mois, mettre en place des défis, et ajuster le projet dans un premier temps. Je compte faire une levée de fonds auprès d’investisseurs en fin d’année 2014 pour assurer le développement de la plateforme et le recrutement d’une équipe pour développer le projet.


Le chemin de l'entrepreneur est parsemé d'embûches, la ou lesquelles te semblent les plus difficiles ?
 
Le manque de temps et une liste de To Do qui n’en finit plus ! Même si j’ai beaucoup d’entrepreneurs dans mon entourage, je commence cette aventure seule. Il y a beaucoup de choses à faire en même temps et le temps passe trop vite. Il est également difficile parfois en étant seule d’être sûre de prendre la bonne décision pour une problématique. Dans ma vie personnelle, il est parfois difficile de ne pas se coucher en pensant encore à l’entreprise.

Es-tu inspirée par quelqu’un en particulier, quelqu’un qui t’aurait donné envie d’entreprendre ?

Mon ancienne chef, Caroline, 3 enfants, une pêche incroyable, une envie de gagner et d’avancer quels que soient les obstacles ! Nos chemins se sont séparés il y a quelques années déjà, mais quand j’ai besoin d’être reboostée, j’organise un déjeuner avec elle et ça repart !
Mais  tous les entrepreneurs que je rencontre et qui me nourrissent de leur passion d’entreprendre !

As-tu une routine particulière pour travailler efficacement ?

Je n’ai pas de routine particulière, j’ai besoin d’être en création permanente pour être efficace !

Pour finir, un mot pour tous les membres du réseau et une petite photo ?

Avec le recul, je conseillerais vraiment de parler tôt du projet pour avoir rapidement des retours et une communauté.  Et sinon, un message pour les entrepreneurs qui ont besoin d’aide dans leurs projets, de compétences : pourquoi ne pas lancer un challenge étudiant ? 

 

En savoir plus sur Emilie :

Son profil : http://www.ustartme.com/emilie.tortora

Son projet : http://www.ustartme.com/coxibiz

Son site : coxibiz.com

L'équipe UStartMe

Auteur de l'article :
U'Start'Me
Organisation

Antoine Baschiera
Le Mardi 8 Avril 2014 à 23h05
Ben dis moi Emilie, un bon petit succès rétroactif cette interview dis moi :)
Emilie TORTORA
Le Mardi 8 Avril 2014 à 23h30
;)
Vous devez être connecté

Monsieur Madame

J'accepte les CGU *
Recevoir la Newsletter

Pourquoi s’inscrire ?

- Porteurs de projets : une 
vitrine et des outils pour booster 
votre entreprise.


- Etudiants et indépendants : 
des stages, des jobs, des clients 
et de nouveaux challenges. 


- Investisseurs : Un catalogue de 
projets innovants et des outils 
pour les sélectionner.