Start Up entre [0] et [1] - 5 petits bonheurs en attendant la validation du business model

Après l’article sur les 5 fléaux de l’entrepreneur (à lire ou relire ici) et à mon plus grand désarroi, vous m’avez mis au défi d’écrire sur les bonheurs de l’entrepreneur…

Pourquoi vous ai-je maudits pendant de nombreuses heures en gribouillant sur mes brouillons ?

Parce que je suis français bien sûr ! Comprenez que j’aime me plaindre, taper sur les doigts de tout ce qui m’entoure, à droite, à gauche et que me poser devant mon Macbook et me dire que je vais écrire une sorte de billet à l’eau de rose sur la vie du startuper entre [0] et [1], ça me fait nettement moins rire que tailler des costards à la chaîne.

Mais comme dit un proverbe chinois du VIe siècle (à moins que ce soit un proverbe américain du XIXe) :

« Client is KING » !

Assez de blabla, passons à l’étude sociétale de 5 moments heureux de l’entrepreneur entre [0] et [1] !

En ce qui concerne l’ordre retenu, il est propre à chacun de vous, ainsi merci de rayer la mention inutile : Chronologique/Alphabétique/Stratégique/… On notera quand même quelques enchainements temporels interdits par la loi ou la bienséance comme : 4 avant 2 ou 5 après tout le reste…

Au programme :

  1. Les cartes de visites
  2. Les statuts
  3. Le stagiaire
  4. Les premiers euros de chiffre d’affaires
  5. (lisez l’article en entier et vous le saurez !)

1- Les cartes de visites 

C’est valable aussi pour vos t-shirts floqués ou autres textiles, ceci en réponse à certains inconditionnels qui aiment se transformer en panneau publicitaire sur pieds comme Rémy B. pour n’en citer qu’un)

 Que celui qui n’a jamais tapé ‘’Vistaprint’’ dans son moteur de recherche me jette la première pierre. Le site est 2033 sur alexa.com, et nous sommes tous responsables (sauf nous : on utilise moodesign.com, une start up anglaise)

Pêle-mêle quelques pistes de réflexion sur le pourquoi de cette obsession : Ecrire CEO à côté de son nom - Ecrire fondateur à côté de son nom – S’imaginer dans le bureau d’un VC sortir votre carte de la poche intérieure de votre blazer (surement Célio, voir Zara) - Oublier qu’à l’heure d’internet ce superbe bout de carton ne servira qu’à rendre encore plus épais votre portefeuille que vous aviez pourtant juré de laisser tranquille après l’ajout de votre n-ième carte de fidélité Monoprix

Les déviations à toujours éviter : Prendre le carton écologique, 33% plus cher - Acheter le porte carte en cuir/alu brossé tenté par le fait qu’il ne coute que 6,99€ (sauf peut-être si vous êtes un vendeur en porte-à-porte de 57 ans) - Mettre son adresse hotmail.com (ou pire hotmail.fr)

Pourquoi c’est quand même un très bon moment : sauf vrai besoin narcissique, si vous éditez des cartes de visite, c’est quand même parce que vous pensez devoir en donner à des clients de temps en temps et ça c’est déjà bon signe!

2- Les statuts

 Un bon moment plus rationnel et défendable que le point 1. En effet, bien que l’on soit encore dans un thème papier et carton, ces papiers-là ont vraiment de la valeur (au-delà des 349 € HT donnés à votre cousin étudiant en droit) ! 

Pourquoi c’est un bon moment totalement justifié ? Disons qu’après des nuits blanches de travail commun, il serait dommage de ne pas graver dans la roche (et dans les dossiers du FISC) que cette start up vous appartient un peu à vous, quand même.

Les déviations à toujours éviter : Donner uniquement 349 € HT à votre cousin en première année de droit et pas à un vrai avocat, sachant que selon les stats du barreau il n’y a pas tant de chances que ça que ce fameux cousin devienne vraiment avocat - Avoir des statuts hyper old school avec convocation des associés par pigeon voyageur envoyé 15 jours avant l’AG - Avoir des statuts hyper faux avec des confusions malheureuses entre titre / parts sociales / actions / …

3- Le stagiaire

Ce n’est pas encore une équipe de 132 personnes avec 4 niveaux de hiérarchie mais c’est déjà un début. Et puis au tarif actuel de 436,05€ par mois c’est quand même le top ! Pour peu que vous le choisissiez bien, ce fameux stagiaire, ce sera non seulement la première marche de votre scalabilité mais surtout votre meilleur atout dans 5 ans, quand il dirigera d’une main experte les 132 personnes évoquées plus haut. Sans parler de la confiance dans une early team…

Les déviations à toujours éviter : (Prendre le cousin en première année de droit qui fait en parallèle une licence de marketing) - Penser que vous êtes meilleur que le stagiaire - Lui donner des tâches de stagiaires style grand groupe (pour ne citer que les plus glorieuses : slide design, traductions, études de dossier, tableaux de suivis…) : on vous a déjà dit que vous parlez peut être à votre futur VP !! - Prendre un stagiaire de votre école d’origine ou tout ce qui pourrait s’apparenter de près ou de loin à un deuxième « vous »

Pourquoi c’est un très bon moment ? Si vous avez besoin d’un stagiaire, c’est que vous avez beaucoup de travail et si en plus vous êtes bien organisé, c’est que votre entreprise commence à fonctionner.

4- Les premiers euros de chiffre d’affaires

 Assez rigolé, on passe sur du bonheur parfaitement rationnel.

Les premiers euros de chiffres d’affaire c’est LE premier pas vers la validation du business model et c’est probablement la première vraie occasion d’ouvrir une (bonne) bouteille de champagne. Peu importe que ce soit l’ami d’un ami ou l’oncle de votre cousin (votre père par exemple) qui ait acheté votre produit ou service. Sauf si ce dernier vaut 4,99€ ou moins, ce n’était pas de la charité et vous savez maintenant que vous avez quelque chose à vendre et que cette chose est vendable ou mérite au moins d’être testée.

Les Best Practices après votre première vente : Demander le feedback de ce premier client - Fidéliser ce premier client -  Faire en sorte que ce premier client soit tellement satisfait qu’il deviennent votre meilleur Business Developer

5- Se rendre compte que dans votre projet, vous travaillez pour vous

C’est le petit mot de la fin. Que ce soit un émerveillement chaque matin ou une réflexion après quelques mois, peu importe. L’important est d’en être conscient le plus tôt possible dans votre vie d’entrepreneur. C’est probablement la chose qui vous a poussé à vous lancer, on ne se fait donc pas de souci quant à votre conscience de ce bonheur quotidien!


Allez, bonne chance!
Antoine


Auteur de l'article :
U'Start'Me
Organisation

Karine Coppens
Il y a 28 jours
Offre de prêt entre particulier sérieux et rapide sans aucun protocole financier. Si vous êtes intéressé. N'hésitez pas à me contacter directement sur : euro-pret-facile@outlook.fr
Karine Coppens
Il y a 26 jours
Bonjour, Mlle / Mme / Mr



Plus de soucis pour vous maintenant car moi je suis là pour vous aider et non pour vous ruiner, Je suis Mme Karine COPPENS et J'offre des prêts à toutes personnes qui sont dans le besoins sur un taux d'intérêt de 2% l'an. Je suis très fiable. Contactez-moi dès aujourd'hui et faites moi savoir le montant d'argent que vous voulez prêter. Je suis disposé à vous satisfaire en 72h. Notre groupe se trouvant en FRANCE vous satisfera en étudiant votre demande en peu de jours, sans aucun protocole financier. Si vous êtes intéressé. N'hésitez pas à me contacter directement sur : euro-pret-facile@outlook.fr
Vous devez être connecté

Monsieur Madame

J'accepte les CGU *
Recevoir la Newsletter

Pourquoi s’inscrire ?

- Porteurs de projets : une 
vitrine et des outils pour booster 
votre entreprise.


- Etudiants et indépendants : 
des stages, des jobs, des clients 
et de nouveaux challenges. 


- Investisseurs : Un catalogue de 
projets innovants et des outils 
pour les sélectionner.