5 Soft Skills à développer pour devenir un entrepreneur efficace

 

Il y a 10 ans quand on parlait de soft skills, le mieux que l’on pouvait espérer était un regard interrogatif assorti d’un « les soft quoi ? », le pire : « encore un truc d’américains, j’ai pas le temps de me préoccuper de ça... » Le temps a fait son travail et le monde professionnel se rend progressivement compte que la différence entre Jeff Weiner, PDG adulé de LinkedIn et la masse de gens professionnellement « normaux » ne réside pas uniquement dans ses relations où sa formation initiale.

Incontestablement, il y a quelque chose de plus, un ensemble de compétences, ces fameux « soft skills » qui font de nous des professionnels efficaces, aguerris, organisés… Enfin ce que l’on voudrait tous être !

Des gens intelligents ont travaillé dur afin de rationaliser ces compétences et c’est aujourd’hui l’un des axes de travail les plus porteurs dans le domaine du management et du leadership ! Avant de vous dire « Antoine est à l’ouest, il ne parle plus de start up dans ses articles », laissez-moi vous expliquer pourquoi les startupers sont les premiers concernés ! Courir derrière sa to do list, rater des entretiens clients, pitcher comme un enfant apeuré… Ça nous est tous arrivé au moins une fois et on ne comprend pas toujours pourquoi.

Fin du monologue, je questionne maintenant Jérôme Hoarau, coach en Soft Skills et co-auteur du livre Le Réflexe Soft Skills aux éditions Dunod. Pour ceux qui s’en souviennent, ce sont les livres bleus que certains d’entre nous payaient 60 euros en classes prépa. On ne parle pas donc de quelqu’un qui a publié en 2003 un billet de 400 mots sur les soft skills dans la rubrique Courrier des lecteurs de Psychologie. (si cette rubrique n’existe pas, vous m’en voyez désolé).

J’ai mis une seule condition à Jérôme pour cet article : on ne parle pas de soft skills aux startupers comme à l’équipe comptabilité de Michelin en formation professionnelle au centre d’oxygénation de Briançon. Parce que nous savons que, comme nous, vous voulez des conseils pour être efficaces, productifs et faire décoller votre boîte et pas des conseils sur comment décompresser en vacances. (Surement parce que vous n’en prenez pas).


Crédit photo : creaprezent.fr - Thierry Mesnard

1-Courir derrière sa TO DO : soignez votre organisation

Etre productif ! Voici une sensation qui fait du bien en fin de journée. C’est vrai qu’on a souvent l’impression d’avoir accompli une belle journée de travail quand on a réussi à abattre une grande quantité de tâches. Mais vous-êtes vous demandé la valeur de ces tâches ? Que préférez-vous être : 

  • Productif en ayant réalisé 20 tâches de valeur 10 chacune ?
  • Efficace en ayant réalisé 2 tâches de valeur 100 chacune ?

Etre productif ne veut pas forcément dire avancer vers son objectif. Vous pouvez faire plein de petites tâches « annexes » qui pourraient être finalement révélateur d’une fuite de ce qu’il y a de vraiment important. 

S’organiser repose donc en grande partie sur deux soft skills : 

  • Sens : savoir quel est son objectif et quelles sont les tâches s’y rattachant (les tâches de valeur)
  • Décision : savoir prioriser et réaliser les tâches importantes avant les tâches annexes

2-Entretien clients et pitch : confiance et pouvoir de conviction

L’entrepreneur est avant tout une personne de terrain qui cherche à créer des connexions. D’ailleurs la soft skill « connexion » est le 4ème pilier de ce qu’on appelle « l’esprit d’entreprendre » (les 3 autres étant vision, motivation et résilience).

Pour que son entreprise puisse avancer, elle devra se connecter avec :

 

  • des clients pour générer du chiffre d’affaires
  • des partenaires pour créer un effet d’émulation
  • des prescripteurs pour ramener des prospects et des clients
  • des investisseurs pour amener des fonds financiers

 

…Comment créer des connexions ? Par un bon discours et de la pédagogie. C’est à ça que sert le pitch. Il n’est donc pas uniquement adressé aux investisseurs ou au clients : le pitch sert à se connecter avec des personnes qui pourraient contribuer à votre projet. C’est un exercice qui peut faire peur car le pitch repose sur la première impression (on en a qu’une seule vous rappelez-vous ?).

Pour gagner en confiance et pour inspirer confiance, rien de mieux que de pratiquer : participez régulièrement à des évènements pour faire du networking. C’est un formidable terrain d’entrainement pour progresser à « connecter ». Essayez autant que possible lorsque vous êtes dans cette dynamique d’être centré sur la personne avec qui vous échangez avec l’intention de lui apporter quelque chose plutôt que l’inverse : vous verrez que vos échanges seront beaucoup plus sains et efficaces.

3-Efficacité : travaillez beaucoup OUI trop NON !

Cela rejoint la première question : préférez-vous être efficace ou productif ? Savoir travailler beaucoup est une chance, mais attention à l’épuisement. Notre énergie peut paraître illimitée quand on est porté par l’enthousiasme et la motivation, jusqu’au moment où on craque… Mieux vaut éviter cela en écoutant son corps et sa tête et les signes qu’ils nous transmettent.

4-Le stress : détrompez-vous, le bon stress n’existe pas !

En effet, c’est ce que l’on peut retirer de la webconférence avec Julien Bouret (coach en bien-être professionnel et co-auteur de Le Réflexe Soft Skills) et Olivier Saint-Lot (ostéopathe DO). Le stress peut donner l’impression de booster les 30 premières minutes car elle augmente l’adrénaline du corps. Mais passé ces 30 min, les dégâts commencent à se faire sentir. Le pire étant le stress chronique. Mais n’étant pas spécialiste du sujet, je vous invite à visionner la webconférence sur ce sujet : http://www.pourquoi-entreprendre.fr/webconference-bien-etre-professionnel-entrepreneurs/ 

5- Un(e) entrepreneur(e) est surtout un(e) champion(ne) des imprévus.

En tant que startuper, je suis sûr que vous passez plus de temps à gérer des problèmes, des surprises (bonnes et mauvaises) ou des difficultés qu’à entretenir votre business plan. L’entrepreneur se doit avant tout d’être résilient pour être capable de faire face aux échecs et difficultés et rebondir. Cette résilience est une vraie soft skill. Certaines personnes font du sport pour booster leur résistance et leur mental. D’autres visualiseront et méditeront. D’autres encore feront surement les deux à la fois. Chacun a sa manière d’entrainer cette compétence essentielle, mais sachez qu’il existe des réflexes tous simples à mettre en place au quotidien pour être plus résilient et plus solide pour avancer malgré les difficultés. J’en parlerai dans la conférence que je donnerai le 10 mai sur Paris (oui je me permets de faire un peu de teasing !)

Le mot de la fin

Les soft skills sont un sujet capital pour les entrepreneurs. On nous a souvent appris à être de bons gestionnaires pour créer notre entreprise, mais pas suffisamment à cultiver sa vision, à rester motivé et résilient, à faire du networking… Des compétences primordiales pour un chef d’entreprise.Si vous êtes startuper, vous avez deux métiers : gestionnaire et entrepreneur. N’oubliez pas de cultiver le dernier aussi.Si vous souhaitez aller plus loin dans ces sujets passionnants, nous organisons les premières conférences soft skills sur Paris le 10 mai prochain.

Pour en savoir plus, je vous invite à voir la page suivante : http://www.creaprezent.fr/conferences-soft-skills-mars-2014/

Sur ce, on vous laisse méditer et/ou faire du sport et/ou vous inscrire à cette réflexion sur les soft skills du Startuper. Celui qui va prendre une bière, travailler sur des tâches inutiles en se rongeant les ongles de stress sera sévèrement puni.

Bonne chance !

Antoine et en guest star : Jérôme Hoarau

Et oui, qui dit Guest Start dit que c'est lui qui a sa photo à la fin de l'article :(

Auteur de l'article :
U'Start'Me
Organisation

1 commentaire:
Compte Supprimé
Le Mardi 22 Septembre 2015 à 10h37
Besoin d'un prêt/Financement/investissement?

Vous avez besoin de financement ou êtes à la recherche d'un investisseur compétent, vous voulez un prêt pour vos constructions, achats, dépenses personnelles ou autres? Je vous proposes mes services d'octroi de prêt, d'investissement et de financement de projet. Laissez vous guider par le professionnalisme et maximisez vos chances de réussite en faisant de votre projet une réalisation rentable. Contractez et obtenez en toute simplicité votre financement. Pour vos demandes merci de me joindre sur mon adresse professionnelle : Monicrepet@financier.com

A bientôt.
Vous devez être connecté

Monsieur Madame

J'accepte les CGU *
Recevoir la Newsletter

Pourquoi s’inscrire ?

- Porteurs de projets : une 
vitrine et des outils pour booster 
votre entreprise.


- Etudiants et indépendants : 
des stages, des jobs, des clients 
et de nouveaux challenges. 


- Investisseurs : Un catalogue de 
projets innovants et des outils 
pour les sélectionner.