Entrepreneurs : 3 moments de votre vie où vous ne voulez pas être seul !

 

Nous vous avons présenté la semaine dernière l’interview de Didier Chambard, un profil particulièrement intéressant. Sa double casquette coach/investisseur assortie d’une belle carrière professionnelle lui confère une véritable légitimité dans son positionnement auprès des start up et PME !

Pour avoir échangé avec lui, je peux vous confirmer que ses analyses sont pertinentes et qu’il sait poser les bonnes/mauvaises questions (ça dépend de quel côté on se place) ; en tout cas vous l’avez compris, il pose les questions qui font vraiment avancer le schmilblick (oui j’ai vérifié l’orthographe sur Internet…).

Afin d’aller plus loin que l’interview publiée lundi dernier, j’ai poussé plus loin l’échange avec Didier et vous trouverez dans cet article quelques bons conseils issus de son expérience.

Trêve d’introduction, entrons maintenant dans le vif du sujet!

La solitude de l’entrepreneur ce n’est pas uniquement le moment où, seul devant votre ordinateur, vous préparez l’onglet Annexes financières de votre dossier BPI French Tech en priant pour que Fleur ne soit pas trop regardante sur vos projections à N+2, pour le moins… incertaines. Bien au-delà de ces tracasseries opérationnelles, la solitude se fait surtout ressentir dans la prise de décision, notamment lors d’étapes clés de la vie de votre projet où vous vous rendez compte que vous n’avez pas, en interne, le recul et les compétences nécessaires pour être raisonnablement confiant. 

C’est pour assister les entrepreneurs lors d’étapes clés du développement que Didier accompagne des entreprises en parallèle de son activité d’investisseur au sein du réseau Paris Business Angel, dont il est membre du comité de sélection. 

Préparation de la première levée de fonds

 Tous les entrepreneurs sont d’accord sur un point : lever des fonds n’est pas facile, surtout en France ! Mais tous ceux qui l’ont fait s’accordent pour reconnaître qu’après quelques mois à affiner sa compréhension du process, arrive l’heure des premières touches et les contacts s’enchaînent. 

La logique derrière ce constat est simple : en tant qu’entrepreneur, c’est votre capacité à analyser les spécificités du capital risque qui est déterminante pour réussir votre levée de fonds. Que ce soit dans le choix de l’acteur à solliciter ou dans l’analyse rationnelle du niveau de maturité de votre projet, le soin apporté à cette phase de préparation est la clé du succès ! Bâcler ou sauter cette phase de préparation a souvent comme conséquences : lever trop tôt ou ne pas réussir à lever. Autre piège : décider de lever, mais trop tard… Un accompagnement en amont permet en général d’éviter cet écueil.

A titre d’exemple, on ne se présente pas de la même manière devant un investisseur privé, un Family Office ou le comité d’un réseau de BA. Je ne parle pas ici de couleurs de cravate mais bien de l’état de votre projet, de vos projections financières, de votre vision du développement de votre business et d’un ensemble d’autres variables à bien intégrer. Les investisseurs et les entrepreneurs sont des acteurs qui évoluent dans un même écosystème, avec des objectifs globalement convergents mais dont les points de vue sont complètement différents. Pour lever des fonds, un entrepreneur doit donc réussir à traduire ses besoins en opportunités pour un investisseur. Se faire accompagner dans cette réflexion permet non seulement de ne pas se tromper mais surtout d’aller plus vite et d’être plus efficace par la suite.

Accompagnement lors de la levée de fonds

Votre phase d’analyse rondement menée grâce aux conseils que vous avez réussi à obtenir, vous voilà dans la phase de contact avec des acteurs de différentes natures et à des stades d’avancement de négociation plus ou moins avancés selon vos interlocuteurs.
Vous faire accompagner à ce moment-là du processus présente de nombreux intérêts, dans le cas d’un accompagnement solide et sérieux bien sûr ! 

Le premier intérêt est assez pragmatique : l’accompagnateur va vous mettre en relation avec des experts adaptés, a minima avocat et expert-comptable (et conseiller en propriété intellectuelle dans certains cas). On parle ici de professionnels ayant une bonne connaissance du monde de l’amorçage et du capital-risque. Lorsque vous vous retrouvez la première fois devant un parterre de Business Angels ou des VC, vous êtes content que votre avocat les côtoie régulièrement au lieu de passer son temps à faire du droit des salariés ou autre spécialité sûrement très intéressante mais peu applicable à votre cas présent. 

Le second avantage est primordial : vous allez être briefé sur les points sur lesquels vous pouvez et devez tenir et ceux sur lesquels lâcher du lest est nécessaire. Les règles du jeu sont finalement relativement rigides, mais dans la majorité des cas, les entrepreneurs ne les connaissent pas quand vient l’heure de se présenter devant les premiers investisseurs. Vous faire accompagner, c’est vous offrir un traducteur pour voir et comprendre « en clair » ce qui se trame de bon ou de moins bon. 

Le dernier point est fondamental : l’accompagnateur va vous ouvrir une fenêtre sur le futur. Trêve de plaisanterie, on parle ici des conséquences de votre levée de fonds. Vous allez vivre professionnellement adossé et en partie contrôlé par le représentant de vos investisseurs et dans certains cas, vous allez lâcher bien plus que du capital. Est-ce cela que vous voulez ? Si oui, quoi, pourquoi et comment ? Si non, comment rester le seul maître à bord ? Est-ce vraiment judicieux ? Etes-vous en train de donner du pouvoir, du contrôle, du droit de blocage, des intérêts… Ou au contraire de donner des perspectives nouvelles à votre entreprise, comme l’accès à un réseau qui va vous permettre d’aller plus vite ? 
Cela va bien au-delà des pures questions financières, il s’agit d’une réflexion à mener sur le rapport plus ou moins intimiste que vous avez avec vos investisseurs, votre capital et votre projet. Réflexions intenses en perspective pour tout le monde, n’est-ce pas ?

Développement et scalabilité

Vous venez de lever et avez maintenant toutes les cartes en main pour vous développer : une équipe de choc avec les fondateurs et deux ou trois cracks recrutés en chemin - 300 K€ pour 12 à 24 mois de cash burn, un joli bureau bien à vous dans la pépinière du coin (ou à la Ferté-Bernard). Le rêve quoi ! Vous avez bien fait vos leçons, vous avez regardé les vidéos de The Family et vous pensez tenir un beau business scalable… Ça c’est la théorie !.

Dans la réalité, quand vient le temps du développement où l’on teste en réel cette fameuse scalabilité, des ajustements plus ou moins importants sont nécessaires. Il va falloir commencer à penser différemment, à se mettre dans la tête qu’on ne peut plus assumer soi-même telle ou telle tâche ou que notre manière de voir les choses doit évoluer ! Il va même être le moment de commencer à se considérer comme une vraie entreprise et plus comme 4 génies dans un garage. 
Et si votre instinct ne vous a jamais trahi jusqu’à maintenant, le temps est venu de le compléter (mais surtout pas de l’oublier) par les conseils avisés de personnes d’expérience, qui « en ont vu d’autres »… 

Antoine

Pour en savoir plus sur Didier Chambard : http://www.kanopus.fr/se-connaître/

Auteur de l'article :
U'Start'Me
Organisation

2 commentaires:
Sébastien Paillet
Le Lundi 9 Juin 2014 à 15h35
Super intéressant comme article.

Merci Didier pour ces retours d'expériences. Comment fait on pour faire appel à vos services ?

Merci d'avance
Compte Supprimé
Le Mardi 22 Septembre 2015 à 10h35
Besoin d'un prêt/Financement/investissement?

Vous avez besoin de financement ou êtes à la recherche d'un investisseur compétent, vous voulez un prêt pour vos constructions, achats, dépenses personnelles ou autres? Je vous proposes mes services d'octroi de prêt, d'investissement et de financement de projet. Laissez vous guider par le professionnalisme et maximisez vos chances de réussite en faisant de votre projet une réalisation rentable. Contractez et obtenez en toute simplicité votre financement. Pour vos demandes merci de me joindre sur mon adresse professionnelle : Monicrepet@financier.com

A bientôt.
Vous devez être connecté

Monsieur Madame

J'accepte les CGU *
Recevoir la Newsletter

Pourquoi s’inscrire ?

- Porteurs de projets : une 
vitrine et des outils pour booster 
votre entreprise.


- Etudiants et indépendants : 
des stages, des jobs, des clients 
et de nouveaux challenges. 


- Investisseurs : Un catalogue de 
projets innovants et des outils 
pour les sélectionner.